Agent autorisé AMSOIL

Panier d'achat    Créer un compte  I   Se connecter  I   Prix réduit    I  Devenir distributeur      EN             

VTT et Cote à Cote huile moto.ca Bateau huile pour moto Motoneige Camion Automobile

Un maximum de stabilité contre l'usure

Une résistance maximale au cisaillement.

 huile Amsoil, Un maximum de stabilité contre l'usure

Le test de résistance au cisaillement de Kurt Orbahn (ASTM D-6278) révèle que l’huile diesel synthétique AMSOIL Premium API CJ-4 5W-40 conserve sa viscosité et son pouvoir lubrifiant, même diluée à 4 %.

Protection contre la perte de viscosité

La viscosité est la caractéristique la plus importante d’une huile. La viscosité – ou densité – de l’huile lui permet de supporter des charges extrêmes et de fournir une protection adéquate aux pièces internes du moteur. Les moteurs diesel mis à dure épreuve présentent un défi de taille pour les lubrifiants, car ils génèrent assez de force pour littéralement briser – ou cisailler – la structure moléculaire de l’huile. Lorsque ce phénomène se produit, le lubrifiant perd rapidement de sa viscosité, ce qui accélère l’usure de l’équipement et augmente la consommation d’huile, de même que les coûts liés aux réparations et à la main d’œuvre.  

L’huile diesel synthétique AMSOIL Premium API CJ-4 5W-40 conserve sa viscosité face aux forces de cisaillement. Sa formulation éprouvée, aussi disponible en 15W-40, dure plus longtemps que d’autres huiles comparables. 

L’huile AMSOIL demeure efficace même lorsque diluée à 4 %

Le diesel étant un solvant, sa présence dans le lubrifiant en réduit la durée de vie et l’efficacité. La dilution de l’huile avec le carburant mène à une perte de viscosité, une diminution de la force du film lubrifiant, une usure accrue du moteur (surtout dans les cylindres/segments), davantage de volatilité, une détergence faible et une oxydation accélérée du lubrifiant, la formation de vernis, de la corrosion et une pression d’huile basse. Dans les applications diesel, un taux de dilution de 2 % est anormal et 5 % est excessif. Des facteurs tels que les démarrages et fonctionnements au ralenti fréquents, des trajets courts et des démarrages à froid ont été la cause de niveaux modérés de dilution pendant des années, mais quelques questions soulevées par des applications diesel récentes ont permis de voir le problème de la dilution sous un angle différent. En effet, AMSOIL a découvert une augmentation des taux de dilution dans les moteurs Caterpillar C13 et C15 produits entre 2007 et 2009. De plus, le procédé de régénération du filtre à particules (DPF), présent dans les camionnettes GM, Ford et Dodge à partir de 2007, est maintenant reconnu comme une cause majeure de dilution. Ces modèles emploient un procédé qui consiste en l’injection de carburant pur dans le cylindre pendant le temps d’échappement. Une partie du carburant peut alors traverser les segments de piston et se retrouver dans le carter de moteur, diluant ainsi l’huile. Une dilution régulière de l’huile la rend sujette à des pertes de viscosité et constitue pour le moteur un risque d’usure anormale.

L’huile diesel synthétique AMSOIL Premium API CJ- 5W-40 conserve son grade de viscosité, même lorsque diluée avec du diesel à 4 %. Et elle maintient sa viscosité à des taux de dilutions encore plus élevés, là où les autres huiles échouent.

 Un maximum de stabilité contre l'usure - résultat de l'etude

* L’huile diluée est particulièrement sujette au cisaillement. Lorsque soumise au cisaillement, aussi peu que 4 % de dilution est suffisant pour réduire la viscosité de l’huile sous le grade spécifié. En considérant les conditions difficiles pour les lubrifiants des moteurs diesel, AMSOIL a doublé le test standard Kurt Orbahn de 90 cycles et a testé ses huiles sur 180 cycles. Des échantillons ont ensuite été contaminés avec 2 et 4 % de diesel à faible teneur en soufre (ULSD). Comme le montre le tableau, même après avoir été testée selon le double des normes de l’industrie, l’huile AMSOIL a maintenu sa viscosité et a été la seule à conserver son grade SAE 40.

Note : Toutes les huiles testées étaient en vente libre au moment de l’étude, complétée en septembre 2009. Les résultats du test ne représentent pas d’éventuels changements futurs de formulation.